Lifestyle

Mes bonnes adresses à Turin

AHHH l’Italie, ses coutumes, sa dolce vita, ses merveilleux paysages. Depuis petite, L’Italie est mon coin de paradis. Je répète sans cesse que plus tard j’achèterai une petite maison à flan de falaise sur la côte amalfitaine (qui sait, peut être que l’écrire noir sur blanc forcera un peu le destin). En attendant de décorer mon salon vue sur mer, je me contente de faire un saut dès que j’en ai l’occasion chez nos voisins italiens. Seulement 3h30 de route séparent Lyon de Turin. Ayant vécu là-bas 3  mois, je connais assez bien cette ville au Nord de la botte. Pour le pont du 14 juillet mes parents ont décidé qu’une pause italienne serait bien méritée, étant donné que je n’ai pas de vacances cet été. Je suis obligée d’avouer que la majeure partie du programme se composait de chercher des endroits où manger pour ensuite s’y rendre. Je me suis donc dis qu’un récapitulatif de nos adresses découvertes pendant ce weekend pourrait vous intéresser, surtout si comme moi vous avez un gros faible pour la mozzarella.

J’ai divisé ces endroits en fonction des différents repas de la journée. Le petit déjeuner est donc en haut de la liste. Pour moi, c’est la chose la plus compliquée à trouver en Italie. Très franchouillarde, j’aime mes tartines de beurre par-dessus tout (non ce n’est pas du tout cliché). Or le petit déjeuner des italiens ressemble plutôt à des croissants au goût et à la texture de brioche fourrés à un peu tout ce que l’on peut trouver (nutella, confiture, ricotta…).

Petits déjeuners : 

Nous avons fait deux pâtisseries / boulangeries différentes.

La première, Panifficio pasticceria caffeteria, si vous voulez déguster un bon petit déjeuner typique, en terrasse dans une jolie rue, servi par un monsieur adorable, je vous le conseille vivement. Les croissants sont généreux, il y a beaucoup de choix à l’intérieur et le cadre pourrait difficilement être plus agréable.

Croissants chez Perino Vesco

Pour le deuxième jour, nous nous sommes rendus dans une boulangerie, Perino Vesco. Nous avions déjà goûté leur pain auparavant, que nous aimons beaucoup. A ma grande surprise, ils proposent des petits déjeuners qui ressemblent aux nôtres. Vous pouvez commander des tartines avec beurre confiture ou gianduja, des croissants qui sont vraiment feuilletés, des pains au chocolats… Cette adresse deviendra sûrement une de mes incontournables.

Déjeuners : 

Après avoir fait du lèche vitrine sous les arcades de la via Roma, une pause déjeuner s’impose.

Une chose que l’on adore en Italie, ce sont les épiceries, dans lesquelles on peut s’attabler pour déguster les produits qui s’y trouvent.

La première, très connue, qui s’installe même à Paris c’est Eataly. Dans une rue chic commerçante, c’est de là que proviennent tous les produits que l’on ramène en France. Les plats restent simples, mais très frais et c’est ce qui nous plaît beaucoup à cette adresse. Des grosses salades, des plats de pâtes délicieux, de la mozzarella ultra fraîche, rien que de vous en parler je m’imagine assise à leur terrasse une assiette de légumes grillés devant moi. 

La deuxième épicerie s’appelle Pastificio defilippis. C’est plutôt une boutique de pâtes  fabriquées sur place ou du moins par les mêmes propriétaires. Je suis sûre que vous doutez donc du plat de rigueur à cette tabkle. Des assiettes bien garnies, très savoureuses et avec des goûts qui changent, impossible de refuser. En dessert si vous êtes comme moi accro au chocolat et que vous décidez d’aller y faire un tour je vous conseille vivement la crema gianduja qui était à tomber !

La dernière épicerie, que je vous propose est plutôt une cave à vin. Chez Signorvino, ils vendent d’autres produits tels que du vinaigre balsamique ou des pâtes mais leur signature reste le vin. Ce restaurant, possède le cadre que je préfère. Une terrasse est ouverte à l’avant mais la véritable entrée se fait par un patio qui je trouve donne beaucoup d’intimité au lieu. Les serveuses étaient d’une gentillesse incroyable et mes spaghettis faisaient surement parties des meilleures que j’avais mangé.

 

Enfin ,si vous êtes plutôt déjeuner sur le pouce je vous conseille de vous rendre au mercato centrale qui se trouve à porta palazzo. C’est une sorte de food court intérieur ou pleins de stands différents proposent des mets typiquement italiens (foccacia, arancini, pâtes…) à déguster sur place ou à emporter.

Dîners : 

Après avois bien mangé il est temps d’aller faire un tour au musée, au parc, de visiter le château pour ensuite savourer l’heure de l’apéro, parce que c’est les vacances tout de même. Ici, je n’ai qu’un vrai bar à vous proposer, le costadoro coffee lab diamond. Un bar eco responsable, qui propose des planches apéritives, toutes sortes de boissons différentes dans une ambiance jeune et très sympa. Sinon vous pouvez aller prendre un verre piazza Vittorio Emanuele, juste à côté du fleuve turinois, le Po. Une dizaine de bars s’y trouve, dans lesquels vous pourrez profiter de la vue et de la place animée.

Sur cette même place, il est possible de se mêler à la tradition italienne de l’apericena pour le dîner. Le principe, un buffet à volonté de différentes spécialités en version plus ou moins miniatures. L’avantage, c’est que vous pouvez essayer plusieurs plats, rester sur cette magnifique place et apprécier votre verre en terrasse.

 

Je tenais à finir cet article en beauté. J’ai donc gardé mon adresse de pizzeria préférée et indétrônable pour le point final. Des amis turinois m’y avaient emmenée et depuis cette première fois je n’ai pas réussi à trouver mieux. Cammafa, c’est the place to be de la pizza. En plus ils ont ouvert une deuxième adresse en plein centre, ce qui fait deux fois plus de chance de pouvoir goûter à leurs pizzas. Mon coup de cœur, la pizza burrata, avec comme son nom l’indique une énorme burrata bien crémeuse au centre qui vient recouvrir le reste lors de la découpe.  

Voilà, après avoir terminé d’écrire cet article mon ventre gargouille. J’espère vous avoir donné envie d’aller explorer Turin et de vous attabler dans au moins un de ces établissements qui représentent mon Italie à moi.

 

En attendant de vous écrire de nouveau, je vous souhaite comme d’habitude,

Bon appétit !

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *