Lifestyle

Ma reconversion en cuisine


P
arce que j’arrive à un tournant dans mon année, parce que j’ai envie de partager autre chose. Je n’ai plus seulement envie de parler des autres, j’ai décidé de me dévoiler, partager plus de moi, ici.

Ce n’est pas facile de retracer les événements de manière précise quand on a tant de choses à dire.

On va commencer par le commencement. Moi c’est Marie et je vis à Lyon, ville connue pour sa gastronomie et ses nombreux attraits touristiques et culturels. J’ai toujours habité dans le coin et je peux dire que je m’y plais vraiment. C’est peut-être d’avoir grandi au milieu des bouchons et restaurants en tous genres qui m’a mené où j’en suis aujourd’hui. J’ai eu un parcours assez banal jusqu’à cette année. Depuis toujours bonne élève j’étais prédestinée aux yeux de mes professeurs à faire une prépa HEC. Or, mon petit côté rebelle a refusé et je me suis retrouvée en école de commerce. Pas très original tout ça mais à l’époque je n’avais jamais envisagé faire une carrière manuelle. Dans ma tête le choix était assez cartésien, soit droit soit commerce. J’ai alors fait mes 3 ans d’école de commerce et obtenu mon Bachelor avec brio. Pourtant à partir de la deuxième année j’ai voulu arrêter. Cela ne me plaisait pas et je ne trouvais aucun but à ce que je faisais chaque jour. Mes stages m’ont conforté dans cette idée et j’ai compris que j’avais besoin de quelque chose de concret, de manuel.

Baignée dans la nourriture depuis toute petite avec un papa rital qui cuisine chaque jour et de nombreux repas à droite à gauche dans divers restos, j’ai pu affiner mon palais depuis mon plus jeune âge. J’aime depuis toujours manger et particulièrement tout ce qui touche au sucre. Je suis accro aux desserts et pourrais me nourrir uniquement de gâteaux. 

            

C’est tout naturellement que je me suis tournée vers la cuisine après avoir bouclé mon Bachelor en business international.

C’est une expérience que je ne regrette absolument pas. Elle m’aura faite grandir, découvrir la vie étudiante et surtout me permet d’avoir des bases solides en management et gestion d’entreprise ce qui peut s’avérer utile si un jour je deviens la nouvelle Anne Sophie Pic, on ne sait jamais!

Après mes derniers partiels, deux mois de job d’été dans un fast food, me voilà arrivée à L’Institut Paul Bocuse. Je n’ai pas choisi cette école par hasard, j’ai envisagé de faire un CAP classique ou une alternance, un parcours plus court et professionnalisant. J’ai préféré me tourner vers une école hotellière réputée pour profiter de la qualité du corps enseignant et avoir accès à des établissements prestigieux. Je ne dénigre pas du tout les autres voies envisageables seulement celle-ci m’a été conseillée et aujourd’hui je suis très satisfaite de cette décision.

Mon programme se décompose en 3 ans comme un Bachelor classique et alterne cours théoriques et mise en pratique. Par exemple en première année nous avons un premier semestre de cours théoriques et de laboratoire qui nous permet d’approcher le management de la restauration, la nutrition mais aussi les techniques de bases de cuisine. Après les vacances de noël je vais entamer mon semestre pratique. Durant ces 4 mois je vais évoluer au sein des deux restaurants d’application  de l’école, toucher aussi bien à la cuisine qu’au service en salle ou derrière le bar. A la fin de l’année un stage de 16 semaines est obligatoire dans l’établissement de notre choix (je suis actuellement en pleine recherche) pour avoir le plus d’expérience possible dans un vrai milieu professionnel.

Sauter le pas, oser parler de mon envie de réorientation avec mes proches a été la meilleure idée que j’ai jamais eue ! Aujourd’hui je suis contente d’aller en cours, je sais pourquoi j’apprends et j’ai des rêves, des objectifs plein la tête. Certes, il me reste encore beaucoup à apprendre mais je n’ai jamais été autant motivée à tout donner.

J’ai aussi très envie d’insérer une partie recettes et cuisine à proprement parler dans le blog ce qui ne m’empêchera pas de continuer à partager mes bonnes adresses « food ». Si j’ai choisi ce parcours c’est avant tout parce que je suis une grande gourmande !

Alors en attendant de vagabonder vers de nouvelles tables je vous souhaite comme d’habitude;

Bon appétit ! 

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *