Bonnes adresses

Food Traboule

Etant en école de cuisine, s’il y a bien un sujet qui a été au cœur des conversations ces
derniers jours se sont les étoiles Michelin. Scolarisée à l’Institut Paul Bocuse, la perte de la troisième étoile de Collonges a fait énormément polémique mais nous n’en avons pas pour autant oublié les petits nouveaux qui ont été récompensés. Le restaurant gastronomique au cœur de l’école, Saisons, a obtenu sa première étoile ainsi que des anciens élèves tels que Tabata Mey cheffe des apothicaires qu’elle gère avec son mari. Tabata et Ludovic sont au centre de l’actualité car en plus de leur étoile, il y a trois semaines Food Traboule dans la tour rose située dans le vieux Lyon.

       

Le concept, un food court qui regroupe 12 restaurants pour l’instant. Des stands dispatchés sur deux étages qui permettent de découvrir pleins de chefs lyonnais.

Je trouve ce genre de lieu hyper sympa, c’est mon style de lèche vitrine à moi. Je pourrais rester des heures à l’intérieur juste pour éplucher toutes les cartes. Une enfant dans un magasin de jouets.

Dès l’ouverture j’ai donc voulu aller y faire un tour. J’ai embarqué un groupe d’amis et nous voila partis un samedi 14H30 pour régaler nos papilles. Bon, on aurait pu être un peu futés et se dire que le premier samedi, surtout par un grand soleil, il y
aurait beaucoup de monde avec exactement la même idée que nous. Le résultat,
une file d’attente devant l’entrée et un ventre qui gargouille pendant une
bonne trentaine de minutes supplémentaires.


Une fois à l’intérieur, une jeune fille nous accueille et nous explique comment
ça marche. Une bonne chose, nous ne sommes pas laissés à l’abandon au milieu de
toute cette nourriture. Après l’explication, un petit tour des différents stands s’impose. L’endroit est magnifique, l’ambiance et la déco changent dans chaque pièce ou petits espaces. Vous pouvez vous asseoir ou vous voulez, dans chacun des recoins.

Une pièce vintage avec des ustensiles, des horloges et des cadres au mur ; une pièce très rustique avec des bois d’animaux, des bancs et une grosse cheminée ; une
pièce très lumineuse, tout en verrière avec une décoration florale, a vous de choisir ce que vous préférez.

Une fois installés, le choix de ce qu’on va mettre dans notre bouche devient crucial. J’ai fait deux tours entiers des deux étages avant de me décider. C’est tellement dur, surtout pour moi de nature très indécise. Tout donne envie, les restaurateurs sont tous très gentils et savent bien mettre en valeur leurs produits. Le plus difficile, c’est que vous voyez les personnes déjà installées en train de manger, avec dans leurs plateaux des assiettes qui donnent toutes plus envie les unes que les autres. Je fini par opter pour un sandwich qui m’a beaucoup fait penser à un kebab haut de gamme. Un pain pita, de la viande de porc cuite à la marmite et caramélisée, des petits légumes frais et des oignons frits, le tout avec de la sauce barbecue. Je sais j’aurais pu opter pour une vraie assiette ou quelque chose de plus original mais quand je suis passée devant, je n’ai pas su résister.

Vous avez la possibilité pour accompagner vos plats, d’aller commander des boissons au bar, l’eau gazeuse et plate étant en libre-service. Après avoir dévoré mon sandwich (pour ma défense il était 15h30, j’avais TRES faim) j’ai décidé d’aller faire un tour au coffee shop qui se trouve tout de suite à l’entrée de food traboule. J’ai craqué pour un petit cookie bien épais et moelleux au centre, avec des noisettes et amandes entières. Juste la touche sucrée qu’il me fallait pour repartir gambader dans les rues lyonnaises.

 

Mon bilan de cette pause gourmande, un vrai régal. Je n’ai absolument pas été déçue, même très agréablement surprise. L’atmosphère est très plaisante et le concept, très bien pensé. Les stands proposés sont qualitatifs et il y en a pour tous les goûts. Il m’en reste encore 11 à tester alors je n’hésiterai pas à y retourner dès que possible.

En attendant de retourner leur rendre une petite visite, je vous souhaite comme d’habitude,

Bon appétit !

Et n’oubliez pas les bugnes sont de retour en ce mois de février !

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *